Ruines

métal, moteurs péristaltiques, électronique, tuyaux, verre, gros sel.

250cm * 250cm * 250cm

L’installation s’inspire des formes géométriques du sel et de sa capacité à se solidifier ou se diluer. Des volumes en gros sel en forme de cube, de pyramide ou de cylindre sont abîmés, déconstruits, détruits par un lent processus de goutte à goutte qui durera des mois. Le dernier élément de l’installation présente un cadre vide où seul les arêtes se dessinent en ombre sur un tas de sel informe.

Remerciements : Vincent Monnet

LIEN

ruines-01.jpgruines-04.jpgruines-05.jpgruines-06.jpg