Bio /

Société des ateliers

1.3.2018

Les ateliers organisés en réseau bâtissent de nouvelles formes de production et d’apprentissage, dessinant des solutions locales en matière d’environnement, d’emplois et de formations.

Apprendre en produisant des biens communs Des associations, des couveuses, des ateliers et des artisans s'associent pour proposer des parcours de formations open source autour des savoir-faire manuels et numériques

Pour une société numérique intégrante Le numérique bouscule tous les métiers et nécessite l’acquisition de concepts abstraits. Pour faire face à ces obstacles, nous proposons une approche globale et pluridisciplinaire, favorisant la mixité des publics, et un environnement stimulant et collaboratif, où se développent les projets professionnels.

Pour qui ? Des groupes de participants aux profils mixtes :

Reconnaître les compétences informelles Nous développons un système pour reconnaître les compétences informelles, pour stimuler le goût de l’apprentissage en valorisant les liens entre savoirs, apprenants et acteurs locaux.

Karma social Les parcours de formations reposent sur la réalisation d’un projet qui met en évidence de nouvelles compétences, comme la coopération, la documentation, la récupération. Ils sont composés de modules autonomes d’une à trois journées, à l’issue desquelles un passeport valorise les compétences acquises et en devenir.

Territoire apprenant La Société des ateliers est le fruit d'une réflexion collective sur la place des ateliers en ville, inspirée par les mouvements des logiciels libres et des Fab cities. Les ateliers organisés en réseau bâtissent de nouvelles formes de production et d’apprentissage, associant le travail de la matière aux techniques numériques, des solutions locales en matière d’environnement, de productions, d’emplois et de formations.